KINGSTON, JAMAÏQUE – L’ouragan Beryl, désormais rétrogradé en catégorie 3, a causé des inondations et des dommages considérables sur l’île de la Jamaïque avant de se diriger vers le Mexique et le Texas.

Mercredi soir, l’œil de Beryl est passé à seulement 72 kilomètres au sud de Kingston, en Jamaïque, alors qu’il était encore un ouragan de catégorie 4 avec des vents soufflant à 225 km/h. C’est le premier ouragan majeur – au moins de catégorie 3 – à passer aussi près de la Jamaïque depuis 2007.

Jeudi matin, Beryl s’était affaibli en ouragan de catégorie 3 avec des vents de 185 km/h, alors qu’il approchait des îles Caïmans. L’ouragan devrait passer juste au sud des îles Caïmans jeudi matin, apportant des vents de force ouragan et une marée de tempête pouvant entraîner une élévation de l’eau de 1,2 à 1,8 mètre ainsi que 15 centimètres de pluie.

La prochaine zone touchée par Beryl sera probablement la péninsule du Yucatan au Mexique, où des zones touristiques majeures telles que Cancun, Playa Del Carmen et Tulum sont sous avertissement d’ouragan. Beryl pourrait être un ouragan de catégorie 1 lorsqu’il atteindra ces stations balnéaires mexicaines, avec des vents de 130 km/h, une marée de tempête allant jusqu’à 0,9 mètre et jusqu’à 20 centimètres de pluie.

D’ici vendredi soir, Beryl devrait traverser le sud du golfe du Mexique et se transformer en tempête tropicale. Alors qu’il se déplace sur le golfe en direction de la frontière américano-mexicaine, il pourrait se ré-intensifier en ouragan, avec des vents proches de 120 km/h avant de toucher terre lundi matin. À ce stade, il est encore trop tôt pour déterminer précisément où il touchera la côte le long du golfe, bien que les modèles prévoient une arrivée juste au sud de la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

Quel que soit le niveau de puissance de Beryl, il devrait apporter de fortes pluies dans le sud du Texas et pourrait provoquer des inondations côtières sur la côte texane du golfe, de Galveston à South Padre Island, et dans la Panhandle de Floride.

En outre, la période prolongée de vents en direction du rivage le long de la côte du golfe américain pourrait créer des conditions de plage dangereuses, y compris un risque de courants d’arrachement ce week-end de vacances.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

%d
PAM FM Stéréo