« La polémique entre Arly Larivière de Nu Look et Hervé Anthénor de EKIP: La concurrence devient personnelle »

Dans l’univers chatoyant de la musique haïtienne, une rivalité s’est embrasée entre deux géants : Arly Larivière de Nu Look et Hervé Anthénor, connu sous le nom de Shabba d’EKIP. Tout a commencé avec la sortie de leurs nouveaux albums respectifs, chaleureusement accueillis par les fans.

Contexte de la controverse : Alors que EKIP se prépare pour sa grande première en répétant intensément pour leur prestation live. Mais le tempo a changé lorsque Nu Look a annoncé un concert pour le 30 mars à Miami, en Floride, chevauchant ainsi la première performance très attendue d’EKIP. Cette décision a suscité des accusations de concurrence déloyale,. Pour certains, dont le groupe EKIP, cela semblait être un coup bas visant à éclipser leur performance.

La réaction d’Hervé Anthénor alias Shabba, ne s’est pas fait attendre. Il a assuré aux fans d’EKIP que Nu Look regretterait cette décision et subirait une humiliation publique. Cependant, Arly Larivière de Nu Look a défendu l’organisation de leur concert en affirmant qu’il s’agissait simplement d’une coïncidence malheureuse. Selon lui, la date en question avait été choisie initialement pour un autre événement annulé, et il n’y avait aucune intention malveillante de perturber EKIP.

Les deux groupes par le biais de Hervé Anthénor alias Shabba de EKIP et Arly Larivière de Nu Look ont exprimé leurs réactions avec passion. Cela soulève la question de la solidité des relations entre les deux groupes, qui semblaient être solides jusqu’à présent.

Cependant, une autre dimension de la dispute réside dans le fait que Nu Look avait déjà vendu des centaines de billets qui sont jusqu’alors valable depuis leur premier concert annulé, tandis qu’EKIP risque de se retrouver avec moins de spectateurs et donc moins de revenus pour leur propre spectacle. Cette situation soulève des questions sur l’équité dans l’industrie musicale.

Il convient de mentionner que la soirée d’EKIP promet également d’être époustouflante, avec la présence du duo sensationnel Bedjine et Cadilac, de Kenny Haiti, ainsi que du célèbre Tony-Mix pour assurer une animation musicale endiablée.

Dans cette symphonie de conflits, les notes discordantes entre Nu Look et EKIP résonnent comme un appel à l’attention, captivant les fans et les observateurs de la scène musicale haïtienne. Alors que la polémique se poursuit, il reste à voir comment cette rivalité influencera non seulement les deux groupes, mais aussi l’ensemble du paysage musical d’Haïti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d