Dans le monde souvent tumultueux de la musique haïtienne, les rebondissements ne manquent pas. Récemment, une décision de départ a fait grand bruit : celui de Kandoudou, de quitter le groupe Djapot pour rejoindre la formation EKIP. Ce départ, loin d’être anodin, est entouré de controverses mêlant questions financières et décisions artistiques.

Kandoudou, alias Kendell Etienne, était un membre de Djapot, où il officiait en tant que guitariste depuis novembre 2023. Cependant, des tensions ont émergé lorsque le musicien a quitté subitement le groupe, sans remettre les 5000 $ US qu’il devait à ses anciens collègues.

La situation s’est envenimée lorsque Djapot a découvert que Kandoudou avait rejoint EKIP sans en informer ni rembourser sa dette. Les membres de Djapot se sont sentis trahis et ont exprimé leur frustration quant à cette rupture brutale et aux circonstances entourant le départ de Kandoudou.

Pourtant, Kandoudou affirme avoir agi pour des raisons personnelles, invoquant des difficultés dont il n’a pas souhaité discuter en détail. Cette attitude a suscité des interrogations au sein de la communauté musicale, certains remettant en question la sincérité de ses motivations.

Face à cette polémique, Pedro Force, chanteur de Djapot, a pris la parole sur les réseaux sociaux pour réclamer le remboursement de la somme due, soulignant que « un prêt n’est pas un cadeau ». Cette déclaration a ravivé les tensions et mis en lumière les conflits financiers qui peuvent émerger au sein des groupes musicaux.

De son côté, Kandoudou reste silencieux sur les détails de sa décision, se contentant de publier des messages énigmatiques sur les réseaux sociaux. Certains fans ont exprimé leur soutien à sa nouvelle orientation, tandis que d’autres restent perplexes face à cette saga qui agite la scène musicale haïtienne.

Au-delà des querelles financières, cette affaire soulève des questions plus larges sur les dynamiques de pouvoir et les choix artistiques au sein des groupes musicaux. Quel que soit l’issue de cette histoire, une chose est sûre : le départ de Kandoudou au sein de Djapot marque un tournant dans sa carrière musicale.

Restez à l’écoute de PAM FM stereo pour les développements futurs de cette affaire qui promet encore de nombreux rebondissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d