Le jeudi 20 avril, Wood Jherry Louis, un jeune Haïtien ayant construit un prototype d’hélicoptère à partir de pièces de moto recyclées, a remporté le prix Jeunesse/Diaspora à Santo Domingo. Il faisait partie des neuf personnalités distinguées de divers secteurs.

Bien qu’il vive en République dominicaine depuis moins d’un an, Wood Jherry Louis, âgé de 24 ans, est l’une des personnalités haïtiennes les plus connues du pays voisin. Les médias dominicains sont envoûtés par l’histoire du jeune Capois après avoir découvert sa première grande réalisation : un prototype d’hélicoptère construit en Haïti à partir de pièces recyclées, dont certaines provenant d’une moto.

Le jeudi 20 avril, Louis a été l’un des lauréats de la cérémonie des Prix Diaspora República Dominicana (Premis Diaspora República Dominicana), un événement organisé par l’ambassade d’Haïti à Santo Domingo et la Fondation Zile. Ces prix, décernés lors de la Semaine de la diaspora, récompensent les efforts visant à renforcer les liens entre Haïti et la République dominicaine dans tous les domaines.

En recevant le Prix Diaspora/Jeunesse, Wood Jherry Louis a déclaré qu’il était « honoré » de recevoir cette distinction. Il a saisi l’occasion pour remercier ceux qui le soutiennent dans sa grande aventure de devenir pilote professionnel et a promis de les rendre fiers.

En tant que technicien mécanique, Wood Jherry a construit le prototype d’hélicoptère SkyWalker 01 dans un atelier de soudure de la capitale haïtienne, en utilisant des pièces recyclées et un moteur de moto. Déterminé à poursuivre une carrière dans l’aéronautique, il s’est rendu en République dominicaine en 2022 à la recherche de soutien après des tentatives infructueuses en Haïti.

Grâce à la ténacité du jeune homme, il peut désormais se vanter d’avoir fait quelques pas dans la bonne direction, grâce en partie au sénateur dominicain Alexis Victoria Yeb, qui l’a aidé à obtenir un visa d’étudiant en République dominicaine et à s’inscrire à un programme de formation de pilote à l’école d’aviation Las Americas Training Center (ENALAS).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d