La République dominicaine renforce la sécurité en interdisant l'entrée de ressortissants haïtiens

Luis Abinader prend des mesures pour protéger les intérêts de la République dominicaine

Le président dominicain Luis Abinader a annoncé une mesure ferme visant à interdire l’entrée sur le territoire de plus de 30 Haïtiens liés à des comportements criminels. Cette décision a été prise afin de protéger les intérêts et les institutions du pays, et en réponse à la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies qui impose des sanctions aux ressortissants haïtiens liées à la situation de violence et d’insécurité en Haïti.

Les noms de ces personnes interdites d’entrée dans le pays ont été publiés, et il s’agit de Youri Latortue, Gracia Delva, Liszt Quitel, Rodolphe Jaar, Bredy Charlot, Kesner Normil, Evans Paul, Assad Volcy, Jean Tholbert Alexis, Victor Prophane, Laurent Salvador Lamothe, Richard Lenine Hervé Fourcand, Rony Celestin, Gary Bodeau, Espérance Pierre, Charles Kiko Saint-Rémy, Sherif Abdallah, Arnel Belizaire, Salim Succar et Reynold Deeb, Nénel Cassy, Berto Dorcé, Antonio Cheramy (aka) Don Kato, Steve Khawly, Frantz Cole, Jean Mardoché Vil, Fritz Désiré, Dieuné Day, Romel Bell, Wakin Pierre, Jhonson André (aka) Izo , Manuel Saloman (aka) Manno, Joselito Petit-Homme (aka) Ti Makak, Carlo Petit-Homme (aka) Ti Makak, Elan Luckson, Jermaine Stephenson (aka) Gaspiyay, Albert Stevenson (aka) Djouma, Julmé Ernst (aka) Ti Greg et Woodley Ethéart (aka) Sonson La Familia.

Ces personnes ont été identifiées comme ayant des conflits avec la justice de leur pays en raison de problèmes tels que le trafic d’armes et le soutien à des bandes criminelles qui opèrent en Haïti. Le président Abinader avait déjà interdit l’entrée dans le pays de l’ancien Premier ministre haïtien Claude Joseph et de douze autres chefs présumés de gangs haïtiens en septembre 2022.

Il est important de souligner que les noms de Michel Martelly, Jean Henry Céant, Gilbert Bigio et Jocelerme Privert, qui ont été sanctionnés par le Canada, ne figurent pas sur la liste des personnes interdites d’entrée pour le gouvernement dominicain.

Cette décision du président Abinader vise à protéger la sécurité des habitants de la République dominicaine et s’inscrit dans une série de mesures prises par le gouvernement pour y parvenir.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

%d
PAM FM Stéréo